vague

Telle une vague de surfeur, mes émotions secouent,

soulèvent, trimbalent, emmènent tout sur leur passage.

Mes yeux deviennent des fontaines, des soupapes qui libèrent le trop plein.

Et ensuite, il faut reconstruire, lentement, tout remettre en état avec les moyens du bord.

Tout lessiver, tout essuyer, recoudre les blessures.

Tout préparer pour qu'une nouvelle vague, vienne tout ravager.

Encore et encore.

Ainsi est mon destin et j'ai beau le savoir,

je ne peux pas lutter.

Car en tout sentiment nulle raison n'est possible.